Real Time Web Analytics

27 janvier 2021

Il y a 100 ans,

Le 27 janvier 1921, la Place Félix Faure devenait Place de la Liberté, communément appelée Place Sainte Cécile.

C'est en 1906, par délibération du conseil municipal de Graville, que cette place créée dans le nouveau quartier de Frileuse fut nommée Félix Faure en souvenir de l'ancien Président de la République qui faisait une de ses promenades favorites dans le bois des Hallates. Cette place était traversée par l'Avenue Félix Faure qui prendra en mars 1920 le nom Avenue Rouget de l'Isle. 

Ces changements de noms sont consécutifs à l'annexion de Graville Saint Honorine par Le Havre en 1919.

Cette place fut bordée d'arbres et engazonnée. 

Elle fut le point de départ du défilé de la fête de la jeunesse qui se déroulait au vélodrome de Frileuse, rue des hêtres, comme ici en 1927.



Départ de la fête de la jeunesse en1927

Le même point de vue en 1972

Le même point de vue en 2010

Cette place était animée par les fêtes foraines qui s'y tenaient avec le tir du feu d'artifice final.
Mais aussi, plus insolite, des  funambules montaient à pied ou à moto sur un câble tendu de cet endroit vers le clocher de l'église.


Et en hiver, elle était une belle place de batailles de boules de neige

Et pendant la guerre 1939/1945, des tranchées abris y furent creusées.



  A l'angle de la rue de la Laiterie (repère extrait de la photo du haut) existait un magasin Coop qui fut détruit par les bombardements. 
Le bureau de poste provisoire de Frileuse fut installé à la place jusqu'à son déménagement Place Jenner en 1967, remplacé par le magasin de radio télévision, photo Géhanne, repris plus tard par Mrs Dehedde et Bailleul. C'est aujourd'hui un commerce de fruits et primeurs.


La place de la Liberté est très animée par le marché Sainte-Cécile le samedi matin, et dans une moindre mesure le mardi et jeudi matin.

Autre particularité de ce secteur, la Grande Pharmacie de Frileuse, où fut élaboré et commercialisé le Vin de Frileuse, "le plus fort des fortifiants", slogan immortalisé par Armand Salacrou, fils de Camille Salacrou, l'herboriste Havrais qui possédait cette pharmacie.

Voir sur le site "Au coin de l'avenue" un article complet sur ce breuvage (ICI)


Bâtiment de la pharmacie en 2010                                           et en 2021

7 commentaires:

  1. Très belle rétrospective de la place de la Liberté, avec des photos superbes ! Quelles sont tes sources ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les photos anciennes proviennent de la paroisse lorsque nous avions présenté une exposition en 1972 sur le cinquantenaire de l'église.

      Supprimer
  2. ...excuses moi, je voulais dire tes sources de renseignements !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les sources.... C'est une corrélation de divers documents déjà exploités avec des souvenirs de mes premières 25 années vécues à Sainte Cécile.

      Supprimer
    2. Merci, c’est du bon boulot !

      Supprimer
  3. MERCI Gérard, cela me fait remonter plein de souvenirs sur un de mes ancien quartier !!! ( de nov.86 à mai 98)...

    RépondreSupprimer