Real Time Web Analytics

25 septembre 2018

Escalier roulant







Lors des journées du patrimoine, la station basse de l'escalier roulant Montmorency a ouvert ses portes pour permettre d'entrevoir ce qu'était ce lieu de passage qu'empruntaient chaque jour les employés travaillant à Graville et habitant Frileuse et au delà.

Visite vraiment succincte, qui aura peut être eu le mérite de constater qu'une remise en service est vraiment irréaliste.

Et qu'un Gouzou veille à son devenir en attendant la mise en peinture des "300 marches".



En complément de la visite, la fabrique Massillon proposait une exposition de documents, photos et maquettes.

Evidemment, ça ne vaut pas la visite qu'avait pu faire DAN, et que vous pouvez revoir sur son blog (ICI) et (ICI)

Ou la visite qu'avaient faite quelques élèves de l'école Maurice Bouchor et qu'ils ont relaté pour nous dans une vidéo à revoir (ICI)


Ceux qui sont curieux de savoir comment ça marchait, il est possible de consulter la revue "Le Génie Civil" du 30 mars 1929 sur le site Gallica (ICI pages 301 à 306)





Et vous pouvez aussi revoir le billet du 21 février 2007 sur ce blog (ICI)
Tous compléments sont les bienvenus !

1 commentaire:

  1. Cette ouverture de la partie basse de l’escalier roulant, avait pour but de montrer à nos édiles que ce « monument » intéresse les Havrais et les non-Havrais. Ce n’est qu’un premier pas vers une visite plus complète de ce monument historique. Les membres de l’association et les fabriques* Massillon associée à celle de Danton, on fait du bon travail et nul doute qu’on n’en restera pas là près le succès de ces journées patrimoniales !
    Merci pour les liens Gérard.
    * Pour les non-initiés ce sont des organisations municipales de quartier.

    RépondreSupprimer