Real Time Web Analytics

14 janvier 2021

Il y a 62 ans,

Le 14 janvier 1959 était posée la première pierre du Centre Médico social d'Aplemont, entre la rue des Œillets et la rue des iris le long de la future rue du docteur Charles Richet nommée ainsi le 13 septembre 1965.



A cet endroit, c'est initialement une mairie annexe et un centre de secours qui devaient être construits comme on le voit sur le projet du remembrement de 1946.


Ce vaste bâtiment de 2 niveaux sur sous sol réalisé sur les plans de Mr Jouan, architecte, a été mis en service en avril 1960.  Il allait concentrer différents équipements répartis depuis la libération dans des structures provisoires.


Il comprenait deux parties distinctes:

- Un Centre culturel avec 

Au rez-de-chaussée, une garderie,

A l'étage, une bibliothèque, le foyer des anciens, 

Au sous sol sud, le foyer des jeunes (revoir ce sujet ici), 


- Un centre médico social relevant de la protection maternelle et infantile avec 

Au rez-de-chaussée, une salle de pesée, salle d'examen pour les nourrissons, salle de consultation obstétricales et radio, salle de vaccination.

A l'étage, une clinique dentaire réservée en priorité aux scolaires dont la création résulte d'un don fait par la Suisse à 3 ou 4 villes de France dont Le Havre.

Illustrations provenant d'un article de la presse Havraise du 1/6/1965

En quelques années, les activités sanitaires ont disparu et les les activités culturelles ont évolué.
Les locaux ont trouvé d'autres utilisations.

Coté Nord, au rez-de-chaussée, la garderie a été remplacée par la crèche Pomme de Reinette avec à l'extérieur un espace jeux de plein air. A l'étage, la bibliothèque a fermé et laissé place à l'annexe de la fabrique d'Aplemont pour des activités associatives.

Coté sud, au rez-de-chaussée, un centre relai pour l'accueil des personnes atteintes d'Alzheimer s'est installé avec un partage de locaux communs avec le foyer des anciens. A l'étage, plusieurs associations occupent les locaux laissés vacants par la clinique dentaire, dont la Société Havraise de Téléphonie Sans fil, le plus ancien club de radio amateurs de France.  Le sous sol, occupé jadis par le club de jeunes puis par l'atelier bois n'est plus utilisé.



3 commentaires:

  1. Dommage que ne retranscrive pas l’article lui-même, car même en cliquant dessous pour l’agrandir la page reste illisible. Sinon voilà un bâtiment qui a plutôt bien vieilli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu règle la page à 150%, c'est lisible quand même.

      Supprimer
  2. ...non, car ça décale toutes mes pages, ensuite il faut que je remettre tout en conformité. Mais plutôt que de publier systématiquement tous les jours tu devrais prendre du temps et ne publier qu'une fois par semaine mais avec une présentation nickelle pour le confort de lecteur. Ce que je t'en dis c'est l'avis d'un ami doublé d'un lecteurs et rien d'autre.

    RépondreSupprimer