Real Time Web Analytics

13 janvier 2020

Ce que l'on ne voit plus

Le pont de l'arsenal permettait aux bateaux de sortir du bassin du commerce par le bassin du Roy, à marée haute seulement, car à marée basse ce serait compliqué.



Le passage navigable n'ayant plus aucune utilité, le pont mobile a été remplacé le 18/8/2011 par deux passerelles juxtaposées pour la circulation automobile, offrant du même coup une vue plus dégagée sur l'ensemble.
Les dernières manœuvres de ce pont l'ont été en mai 2011 lors de la sortie par morceaux du Duplex (voir photos sur l'article d'hier)



A chaque marée montante, le bassin du commerce se remplit et on assiste à ce tourbillon spectaculaire. Une opportunité pour les kayakistes. 

 Les pylônes, contrepoids et barrières ne font plus obstacle à la vue sur le bassin.

Pour mémoire, ce passage n'était pas le seul pour entrer dans le bassin du commerce, vous en saurez plus sur Havrais-dire (ICI)

 Et bientôt, ce secteur devrait bénéficier d'un nouvel attrait, une tour vrillée


4 commentaires:

  1. Aujourd’hui sur ton blog il y a des choses que l’on ne verra plus, mais aussi des choses que l’on ne voit pas encore, la tour vrillée qui ne fait pas l’unanimité auprès des riverains. Quant au démontage du pont Lamblardie, onze ans déjà qu’il a été enlevé, décidément le temps passe vite.
    Merci pour le lien Gérard, et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les projets font rarement l'unanimité, pire, on amplifie la voix des opposants dans le seul but de nuire aux décideurs en place. Qu'importe l'intérêt général du moment que l'on cherche à faire reculer le promoteur sans rien proposer d'autre. Drôle d'époque où l'on ne pourrait plus construire la tour Eiffel que personne ne souhaiterait voir disparaitre.

      Supprimer
    2. Les arguments contre cette tour vrillée ne manquent pas de logique cependant, j’ai une amie qui habite à côté (au nord de cette future tour) et qui verra son ensoleillement sévèrement diminué. De plus quand elle veut faire une petite modification (elle est propriétaire) dans son logement c’est une levée de bouclier de la part de la municipalité arguant qu’on ne touche pas au patrimoine Perret. Mais alors pourquoi ce serait possible avec cette tour ? Moi je en pose que la question, je n’ai pas la réponse.

      Supprimer
  2. oups anonyme c'est Dan bien entendu

    RépondreSupprimer