Real Time Web Analytics

10 août 2017

Anecdotes en vitrine - chez l'habilleur

Serge Blanco, 33 Place des Halles centrales


Je suis votre.
Je suis arrivé ce matin de Vesoul J'aime les ports et il n'y a pas de port à Vesoul. Il y a des années que je vous recherche je suis votre fils, après j'irai faire un tour sur le port.
Cueilli à froid, je flotte et je pense Serge Blanco a un fils caché.
J'ai trouvé votre adresse par hasard sur le net grâce au magasin.
Ma mère me parle souvent de vous.
Elle a vécu ici c'est beau ci Cardigan elle a vécu waouh ces doudounes j'ai tapé "Serge Blanco le havre" et me voilà. Ma mère a vécu au Havre dans les années 80. Elle vous a beaucoup aimé.
Rapide calcul mental
Vestes polos parkas pantalons chemises sacs c'est bien de vendre un peu de tout
Dans les années 80, j'avais dans les 12 ans.
C'est Flashy ces tee-shirts la couleur j'adore la couleur après j'irai faire un tour sur le port.
A 12 ans, j'ignorais tout des sous-bois féminins. De toute façon je ne m'appelle pas Serge Blanco.
Les gens biens ici
Donc le grand serge a un fils caché
Très beau aussi, ces montres, à Vesoul les gens prennent à peine le temps de vous dire bonjour,
Ou alors, cela me revient, un client m'en a parlé, ne s'agirait-il pas plutôt de ce Serge Blanco grand abatteur de quilles devant l'éternel, sans lien aucun avec le rugbyman, et qui, lui, a bien sévi au Havre?
Je ne m'appelle pas Serge Blanco et je ne suis pas votre père désolé.

Avant mon retour, j'espère voir des goélands et des cygnes tuberculés j'aime la mer et  des fous de bassan et des cormorans et des foulques macroules aussi.

Site internet (ICI)

On parle de ces petits romans dans la presse Havraise du jour (ICI)

3 commentaires:

  1. Je comprends mieux le pourquoi des anecdotes écrites sur les vitrines, pourquoi ne l’a tu pas dit plus tôt ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, mais je l'avais dit (clique sur l'image en haut de la colonne de droite)
      Vu le peu de lisibilité de certaines, il me faut les réécrire, mais au moins j'en profite, sinon je serais passé à côté de quelques perles.
      Et si tu aime les p'tits pains au chocolat, remonte au 2 août et écoute la chanson de Jo Dassin.

      Supprimer
    2. Ah ouais tu l’avais dit, mais avec tous les blogs que je visite s’il fallait remonter à chaque fois toutes les publications ça me demanderait trop de temps, t’imagines j’ai 25 blogs en favoris, et plus des 2/5 publient tous les jours, difficile à suivre. Quand il y a une publication par semaine, là au moins on peut facilement remonter le temps.
      Quant aux p’tits pains au chocolat je préfère les croissant avec un bon café, alors quand-est-ce que tu m’invites (rire)

      Supprimer