Real Time Web Analytics

07 août 2017

Anecdotes en vitrine - Chez le Gantier

Bisserier, 192 rue de Paris



Il entre dans la boutique un jour de février, sa laisse enroulée autour de son museau - son maître veut acheter des gants, c'est ce qu'il me dit en flattant l'encolure du chien. C'est une bête énorme avec des oreilles velues et des pattes grosses comme mon poing. 
Je n'ai jamais aimé les chiens. Je les trouve trop collants, mais lui, c'est différent. 
Son maître me raconte qu'il l'a trouvé une nuit au fond du potager, les flancs creusés et montrant les crocs. Il lui installe une couverture dans l'appentis, lui donne à boire et à manger. Une semaine pus tard, le chien traîne la couverture jusqu'à la maison, il veut entrer dans la maison, c'est là que l'histoire se complique.
Il y a de la moquette, ma femme adore la moquette, précise le client en rougissant, elle en met partout, sur le sol, sur les murs, il y en a même dans les petits coins, alors, poursuit-il en baissant la voix, et tel est le but de sa visite, il veut commander des gants sur mesure, pas pour sa femme, non, pour son chien. Comme s'il avait compris le mot, l'animal se met debout et, dans un mouvement plein de délicatesse, pose ses pattes sur le comptoir. Je prends les mesures, griffes comprises, encaisse les arrhes, sans quitter le regard du chien. Quand il faut sortir, celui-ci refuse obstinément de suivre son maître et je dois l'accompagner jusque dans la rue pour qu'il accepte de quitter les lieux.

Le soir même, il est de retour, allongé de tout son long devant la vitrine.


Site internet (ICI)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire