Real Time Web Analytics

17 septembre 2011

Carton rouge


A l'occasion des journées du patrimoine,
le film "Je vous écris du Havre" 
était proposé à la bibliothèque Salacrou
suivi d'une présentation par la réalisatrice.

Une initiative intéressante, largement relayée
sur les programmes et dans les médias.

Mais voilà, 30 places seulement dans cette salle
et un grand nombre de personnes sont reparties déçues
alors que les messages continuaient à être diffusés à l'intérieur
pour annoncer la séance dans cette salle qui n'était même pas fléchée !!!.

----
Quand au MUMA, 
l'appellation fantaisiste du musée Malraux,
il n'y avait que les expositions permanentes.
Le reste du musée est vide en attente, sans doute, de la prochaine exposition !!!
----


6 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord avec toi concernant le nom du musée Malraux.
    Quant à l'organisation de la bibliothèque salacrou peut être que le temps maussade avait incité les gens à venir voir ce film, que j'ai vu lors de sa première projection au Sirius en compagnie de Françoise Poulain Jacob. Dommage vraiment que tu n'aie pu le voir !

    RépondreSupprimer
  2. Un "carton rouge" pour avoir fait "chou blanc" en quelque sorte.

    RépondreSupprimer
  3. je comprend ta déception !!
    quant au "MUMA", je suis également contre cette appellation !! étrange phénomène de "mode" que de tout rebaptiser !!

    RépondreSupprimer
  4. MUMA... c'est pour moi d'un snobisme et d'un ridicule achevés ! Ça leur passera...
    Quand au film, j'ai acheté le DVD il y a quelques temps maintenant, ben c'est très bien !

    RépondreSupprimer
  5. Il faudrait diffuser ce documentaire à d'autres reprises pour qu'on puisse le découvrir.

    RépondreSupprimer
  6. BONJOUR,
    Cette situation concernant les journées du patrimoines est récurante et se répète d'années en années sans véritablement que la mairie s'en préoccupe, ainsi j'ai eu le problème à la "MAISON DE L'ARMATEUR" l'an dernier où arrivé près d'une heure en avance et me trouvant dans les premiers je me suis vu refué l'entrée car un groupe d'une association avait retenu la visité, pourtant la vielle j'avais demandé si l'on devait retenir sa place, ce qui m'a été répondu par la négative.
    Pour le film "JE VOUS ECRIS DU HAVRE", cela était prévisible et l'on s'étonne que les responsables de la bibliothèque n'aient pas prévus plusieurs séances dans la journée.
    Il me parait également anormal que certaines expositions (pendant ces journées) soient payantes comme à ANDRE GRAILLOT - voilà un lieu qui pourrait être une mémoire du Havre avec des expositions - Paillette, etc... - mais doit être exclusivement réservé à tout ce qui est maritime. Résultat, en semaine, c'est le désert et peu de rentabilité pour le lieu.
    Pour la dénomanation MUMA, cela devient une manie effrectivement très snobinarde ainsi plus de corso fleuri, mais un CORSIFLEURS". Résultat, on atteint des dialogues surréalistes, ainsi quand je téléphone, je demande le MUMA pour le MOMI (MUSEUM OF MOTIN IMAGES)auquel je collabore.!!!!!!
    Pendant ces journées, le plus intéressant ce sont les initiatives privées comme "LE TEMPLE MACONNIQUE", merci à eux. Dans certaines villes il y a une collaboration avec des expositions temporaires privées, ce" qui devrait se développer dans la ville, mais franchement, je pense l'adjointe chargée de ce problème s'en fout totalement.

    Le 25 Novembre sort un
    livre sur l'histoire du cinéma et des salles du Havre...... on attend (je ne fais pas de pub car je n'y suis pour rien). Ce projet est soutenu par la Mairie alors que les divers projets de livres sur le même sujet ont toujours été sans réponse pour les subventions.
    On attends avec impatience !!!!!
    Cordialement.
    Marc.

    RépondreSupprimer