Real Time Web Analytics

25 novembre 2020

Wanted


 La face opposée du transfo du Raimbourg à Montivilliers avec un clin d'oeil à Jace

24 novembre 2020

Il y a 59 ans

 Le 24 novembre 1961, les jeunes d'Aplemont prenaient possession de leur nouveau local au sous sol du centre médico social, 25 rue des iris.



Auparavant, c'est dans un blockaus situé rue madame de Sévigné qu'ils se réunissaient.


A cette époque, on se préoccupait peu des conditions de sécurité.

Il y avait un chalet suédois construit sur ce blockhaus, ce qui était peut-être rassurant.



En 1972, le CLEC, prendra le relais et le sous sol du CMS sera libéré.

 Le 24 octobre 1981 le Clec s'installera rue des Oeillets, dans des locaux neufs et plus spacieux.

 Le club des ainés, s'installera alors dans l'ancien Clec, jusqu'en 2014 où il intégrera le rez de chaussée sud du CMS.


Le 24 janvier 2006, c'est l'atelier bois qui s'installe au sous sol du CMS. 

Cette présence ne durera que quelques années car il est apparu un peu risqué de faire cohabiter cette activité au sous sol d'un lieu accueillant du public.

Le bâtiment métallique de l'ancien clec a laissé place à une maison de 2 logements construite avec un procédé expérimental de béton à base de terre.


21 novembre 2020

Il y a 59 ans

Le 21 novembre 1961, était inaugurée à Aplemont l'école Pierre et Marie Curie.


Avant sa construction, c'est l'école provisoire des Tourterelles qui fut implantée dans des baraquements provisoires métalliques "Fillod".






Sur cette photo d'un groupe de maternelles en 1967, on a en arrière plan une vue dégagée vers Caucriauville car les maisons expérimentales équipées de panneaux solaires ne sont pas encore construites en rive nord de l'avenue de la Pommeraie.


En 1994, des aménagements ont été effectués pour que l'école débouche sur une aire de jeux et de sports sans circulation automobile.


Cet accès plein air, les élèves en sont privés pour au moins deux ans puisque se construit actuellement le collège provisoire Romain Rolland, le temps que l'actuel soit détruit puis reconstruit.
une grande partie des 250 bungalows est déjà assemblée et les entreprises réseaux s'activent à les commuter les uns aux autres. Normalement, les collégiens doivent s'y installer après les vacances de Noël.

18 novembre 2020

Il y a 4 ans

 Le 18 novembre 2016 était inaugurée à Aplemont la maison Dahlia

Située 70 avenue Paul Verlaine, la maison Dahlia occupe une maison de la reconstruction d'après guerre, agencée comme un espace de démonstration pour découvrir comment aménager son intérieur et aussi l'extérieur, pour y vivre le plus longtemps possible en toute sécurité.




Renseignements sur le site de la ville du Havre (ICI)

Plaquette de présentation à télécharger (ICI)



17 novembre 2020

A 53 ans d'intervalle

Dans une étude sur la partie orientale de la haute ville du Havre parue dans les annales normandes en 1971, une partie était consacrée aux commerces en 1967. Une carte repérait les différentes sortes de commerces alimentaires. J'y ai ajouté, quand c'était connu, l'identification de ceux-ci, et cela fait ressortir une densité très importante par rapport à ce qui existe aujourd'hui.

Voilà la carte en 1967, compétée des identifications.




Et celle des commerces alimentaires existants en 2020. 
Les nouveaux ou ceux qui ont changé sont entourés de pointillés.


Le contraste est spectaculaire. 
Il n'y a plus de poissonnerie, il ne reste que 2 boucheries, 8 boulangeries, 5 cafés, et très peu d'épiceries.
Ce n'est pas propre à Aplemont et Frileuse. On ferait la même chose dans d'autres quartiers et pire, en centre ville, ce serait tout aussi édifiant.

Il y a dans l'étude la carte des commerces non alimentaires, dits "anomaux". La comparaison est similaire et  je la présenterais sans doute plus tard. 
Pour l'ensemble, voilà un tableau par types de commerces existants en 1967.

Pour ceux que cela intéresse, l'étude est consultable en ligne (ICI)

16 novembre 2020

Au bord de l'eau

 

Parc de la mairie d'Harfleur au début de l'automne                                    ©GL aplemont photo

15 novembre 2020

A quelques heures d'intervalle

 

Entre marée basse et haute au sémaphore.

Précision, celle de la marée basse date du 22/8/2009 à 7h51 et celle de la marée haute le 10/3/2016 à 11h48